Voici une technique utilisée en jardinage bio forte intéressante que nous pratiquons au jardin pédagogique :

 

Nous avons de la semence de phacélie en prix libre si vous souhaitez commencer à pratiquer cette technique

 

à bientôt et bonne lecture

 

libera verda

 

Les engrais verts sont des plantes cultivées, destinées à être coupées et incorporées à la terre avant ou après une culture de légumes ou de fleurs annuelles.

 

Véritables pompes à nitrates, à potasse, soufre et autres sels minéraux solubles, les engrais verts sont des coffres-forts qui stockent ces précieux nutriments des plantes et les mettent à l’abri du lessivage, notamment en automne et en hiver. Au passage, ils couvrent et protègent la terre, en interdisent l’accès aux plantes indésirables, luttent contre l’érosion et se transforment après leur coupe en humus jeune très structurant. Des avantages qui valent bien un effort pour y penser !

 

Protéger les sols de l'érosion

La couche de terre végétale (couche nourricière) est très fine et longue à se former. Il est donc indispensable de la protéger particulièrement dans les zones où les hivers sont pluvieux et dans les terrains pentus. L’implantation d’un engrais vert à croissance rapide protégera la surface du sol durant tout l’hiver

Prévenir de l'enherbement des sols par les mauvaises herbes

Autre intérêt non négligeable : la lutte contre les herbes indésirables.  En effet, la concurrence entre les plantes est acharnée. La mise en place rapide d’un "engrais vert" après la récolte des légumes empêchera tout développement des herbes indésirables.

Limiter le gaspillage et prévenir la pollution

Après toute culture, un certain nombre d’éléments minéraux restent disponibles dans les sols (excédent des apports d’engrais, minéralisation de l’humus) et sont donc, tels les nitrates , susceptibles d’être lessivés pendant l’hiver. La mise en place d’un « engrais vert » a donc pour objectif de faire consommer ces excédents mais aussi de les rendre à nouveau disponibles pour la culture suivante après broyage et enfouissement en fin d’hiver. Le choix d’une plante, autre qu’une légumineuse s’imposera lorsque le risque d’excédent azoté se présentera (apport en lisier ou fumier important). En effet, les légumineuses ont la particularité de synthétiser l’azote nécessaire à leur croissance à partir de l’azote de l’air. Elles sont donc peu consommatrices d’azote d’origine minérale.

Améliorer la structure des sols et limiter le drainage

Décompacter le sol qui peut se faire par un labour profond ou encore par le semis d’un « engrais vert » ayant un développement racinaire important. En outre, ce décompactage améliore la vie microbienne ; au printemps, au moment du réchauffement du sol, cette flore microbienne participera à la restitution d’éléments fertilisants. L’importance du développement racinaire et du couvert végétal contribuera ainsi à limiter le lessivage qui conduit à l’accumulation des nitrates dans les ruisseaux et les nappes phréatiques.

Réussir sa technique :

 

Faucher et broyer l'engrais vert avant ou tout au début de la floraison (une tondeuse peut faire l'affaire)

Laisser sécher sur place avant de l'incorporer dans le sol superficiellement (quelques centimètres, ce n'est pas un béchage).

Arroser s'il ne pleut pas.

Attendre au moins 50 jours avant l'enfouissement

Enfouir et bêcher légèrement en incorporant du compost bien mûr et semer votre nouvelle culture de légume.

Ne pas semer un engrais vert de la même famille que la culture qui va suivre.

 

 

 

Quelques photos :

 

Phacélie :

 

 

Moutarde blanche :

 

la luzerne :

le trèfle incarnat :

 

le ray grass d'Italie :

le lupin blanc :

 

Quelques engrais verts et leurs caractéristiques

VariétésHauteurDose de semisCaractéristiquesDate et conseils de semis

Colza

fourrager

80cm à 1,80m 150 à 200 grs / 100m² Avantages : Très riche en azote, utilisable en engrais vert et en fourrage, couvre très bien le sol et le protège contre le lessivage des éléments fertilisants.

Inconvénients : Assez difficile à enfouir du fait de ses racines puissantes. Végétation assez haute. Il est déconseillé de cultiver le colza avant une culture de radis, navets...

Mars à août. Valable pour une jachère rapide.
Luzerne 50 à 80cm 250 grs / 100m² Légumineuse

Avantages : Très bon fourrage, excellent fixateur d'azote. Protège la terre contre l'érosion grâce à son système racinaire pivotant. Très résistant à la sécheresse. Enrichit le sol en humus.

Inconvénients : Ne réussit pas dans toutes les terres. Risques de repousses. Craint l'humidité excessive. Lente à installer.

Mars à septembre. Terre très propre. Valable pour une jachère de 3 ans. Attention une vieille luzerne est difficile à détruire.
Moutarde blanche 25 à 60cm 200 à 300 grs / 100m² Avantages : Croissance rapide. Action anti-nématode (vers nuisibles). Facile à enfouir.

Inconvénients : Délai pour remettre le terrain en culture (6 à 8 semaines). Arrive très vite à maturité. Il est déconseillé de cultiver la moutarde avant une culture de radis, navets.

Avril à septembre. Valable pour une jachère rapide. Peut s'utiliser avant une culture tardive (haricots, tomates, courges...). Du fait de sa croissance rapide, éviter de semer trop tôt pour passer l'hiver (les plantes deviennent alors très difficiles à enfouir).
  .  

 

 
Phacélie 80 à 100cm 100 à 150 grs / 100m² Avantages : Action insecticide (nématodes). Fixe les nitrates au niveau de la racine. Étouffe vite les mauvaises herbes en particulier le chiendent. Belle fleur bleue, plante mellifère. Système racinaire dense et fin, améliore la structure des terres. Aucun parasite connu.

Inconvénients : Délai pour remettre le terrain en culture (6 à 8 semaines). Arrive très vite à maturité (floraison 50 jours après semis selon conditions climatiques).

Mi-juillet à mi-septembre. Valable pour une jachère rapide. Attention aux doses de semis, graines très fines.
ray grass anglais . 250 à 300 grs / 100 m² Avantages : Idéal pour les terres en friche, peut s'utiliser en association avec du trèfleblanc. Pousse vigoureuse. Peut être semé tardivement. Se tond facilement. Protège la terre contre le lessivage des éléments fertilisants.

Inconvénients : Attire de nombreux insectes nuisibles, en particulier les tipules et les vers gris

Mars à octobre. Valable pour une jachère de 3 ans en association avec du trèfle blanc nain
Ray grass d'Italie . 300 à 400 grs /100m² Avantages : Idéal pour les terres en friche, peut s'utiliser en association avec du trèfle. Pousse très vigoureuse. Peut être semé tardivement. Très bon fourrage. Faucher régulièrement. Protège la terre contre le lessivage des éléments fertilisants.

Inconvénients : Croissance très rapide. Attire de nombreux insectes nuisibles, en particulier les tipules et les vers gris

Mars à octobre. Valable pour une jachère de 18 mois, (éventuellement en association avec du trèfle violet).
Trèfle violet 20 à 40cm 200 à 250 grs / 100m² Légumineuse

Avantages : Apport d'azote à la terre. S'adapte à tout types de sols. Conseillé après des cultures de crucifères (choux, navets, colza...). Peut se tondre.

Inconvénients : Peut repousser après enfouissage. Pousse mieux en association avec du ray grass. Démarrage assez lent si le sol est froid, peut se faire envahir par des mauvaises herbes. Déconseillé en cas de terrain infesté par le mouron.

Mars à septembre. Valable pour débuter une nouvelle culture en juin (tomate, courge, haricot...).

Durée de végétation : 6 mois à 2 ans. Attention un vieux trèfle est difficile à détruire

Trèfle incarnat 25 à 50cm 250 à 300 grs / 100m² Légumineuse

Avantages : Apport d'azote à la terre. Conseillé après des cultures de crucifères (choux, navets, colza...). Facile à enfouir. Inconvénients : Démarrage lent, peut se faire facilement envahir par des mauvaises herbes. Germination pas toujours très vigoureuse. Déconseillé en cas de terrain infesté par le mouron.

Juillet à mi-août. Valable pour une jachère rapide. A réserver aux terrains propres.
Trèfle blanc 10 à 50cm . Légumineuse .
Fénugrec . . Légumineuse Printemps-été. Durée de végétation : 3 mois. Sols plutôt calcaires. Craint le gel
Fèverole . . Légumineuse Semis toute l’année. Durée de végétation : 3 mois ou 6 mois (hiver). Bien arroser en été
Lupin blanc . . Légumineuse

Semis toute l’année. Durée de végétation : 2 mois ou 4 mois (hiver).